Coaching cosmétique

Vous voulez lancer votre marque ou animer des ateliers cosmétiques. C’est possible !

Apprenez à faire vos cosmétiques vous même en toute liberté, et laissez s'exprimer votre créativité.

Initiez vous au monde de l'industrie cosmétique (technique, réglementation, biologie cutanée, esthétique...) et à celui de l'animation d'ateliers cosmétiques naturelles.

Spécialiste de la formation professionnelle cosmétique naturelle depuis plus de 7 ans! Plus de 500 personnes formées en groupe (maxi 12) ou individuellement (1 to 1) et sur mesure…

Cosmétologue/Consultante Cosmétique et formatrice ma mission est de vous accompagner tout au long de votre projet professionnel et vous aider.

Contactez moi par mail à lacosmeteuse@gmail.com ou pour d’autres informations sur www.ccfc-cosmétique.com

dimanche 19 mars 2017

Huile Végétale et Aloé Vera : dans quel sens les appliquer ?

Layering  esthétique

Vous n’avez pas le temps de vous faire une belle crème… Ce n'est pas grave !
Vous êtes adepte de la Slow et vous vous appliquez plutôt de l’huile végétale et parfois du gel d’aloé vera conjointement.

Comment faut il faire en réalité pour que ce soit bénéfique pour la peau ?

La Cosméteuse est généreuse avec sa peau


Peut être que vous ne le savez pas mais il y a un vrai sens d’application pour de vraies raisons biologiques.

Les huiles végétales quelles qu’elles soient avec plus ou moins de capacité sont hydratantes.
Naaaaaan ! Pas nourrissantes…  Ce terme n’a aucune réalité biologique, c’est une utilisation marketing.
Avez vous déjà vu des bouches sur votre peau gober ce que vous posez dessus ? Moi non plus ! Un article  est à relire ici sur absorption cutanée.
La Cosméteuse est généreuse avec sa peau


·      Comment ça marche alors ?

Pour simplifier les huiles végétales vont, par similitude avec les corps gras de la surface de l’épiderme, éviter la déshydratation de la peau et donc par voie de conséquence hydrater… CQFD Scientifiquement Prouvé.
D’ailleurs si vous doutez encore sachez qu’en cosmétique, on utilise un appareil  (Tewameter) qui mesure la diminution de la perte insensible en eau  (dite P.I.E) de la peau pour prouver les allégations d’hydratation ou du maintient de la barrière cutanée.
Et avec les corps gras ca marche très bien, mais ca marche aussi parfaitement avec certains gélifiants comme le gel d’aloé vera.
Mais pourquoi ?
Parce que ce sont des molécules géantes dites macromolécules ou polymères qui lorsqu’elles sont appliquées sur la peau se déploient comme un bas résille  ou un filet à la surface. Elles forment une sorte de couvercle à trous ralentissant la fuite de l’eau.


Pour résumer : Les huiles (ou autres corps gras) colmatent l’épiderme et les gélifiants emprisonnent les molécules d’eau… Un même résultat mais 2 actions complémentaires.


Voilà pourquoi selon le type de peauou son état, il est nécessaire d’utiliser les 2 stratégies pour hydrater sa peau.



·      Dans quel sens les appliquer ?

La Cosméteuse est généreuse avec sa peau

Si vous voulez bénéficier de l’activité esthétique des huiles végétales que vous utilisez, il vaut mieux les appliquer en 1er pour qu’elles s’infiltrent entre les cellules de la couche cornée et atteignent les cellules des profondeurs de l’épiderme puis poser les gélifiants qui vont optimiser leur absorption en les recouvrant.
Si on fait l’inverse, les gélifiants hydrophyles vont empêcher la pénétration cutanée des substances lipophyles, autrement dit les huiles végétales. L’effet contraire de ce qui est espéré ! 

La Cosméteuse est généreuse avec sa peau


Donc pour résumer :

1) appliquer l’huile végétale ou même  les corps gras de votre choix (baume, chantilly, fondant…)

2) étaler le gel d’aloé vera ou même n’importe quel gel aqueux que vous avez préparé (acide hyaluronique, lin, …)

Soyez généreux avec votre peau

Aromatiquement!