Coaching cosmétique

Vous voulez lancer votre marque ou animer des ateliers cosmétiques. C’est possible !

Apprenez à faire vos cosmétiques vous même en toute liberté, et laissez s'exprimer votre créativité.

Initiez vous au monde de l'industrie cosmétique (technique, réglementation, biologie cutanée, esthétique...) et à celui de l'animation d'ateliers cosmétiques naturelles.

Spécialiste de la formation professionnelle cosmétique naturelle depuis 5 ans! Plus de 300 personnes formées en groupe (maxi 12) ou individuellement (1 to 1) et sur mesure…

Cosmétologue/Consultante Cosmétique et formatrice ma mission est de vous accompagner tout au long de votre projet professionnel et vous aider.

Contactez moi par mail à lacosmeteuse@gmail.com ou pour d’autres informations sur www.ccfc-cosmétique.com

jeudi 30 mai 2013

Substances allergènes - Etiquetage - Création de recette


Beaucoup d'entre nous faisons nos cosmétiques avec des huiles essentielles.
Elles sont composées de molécules dont la famille dans la classification chimique s'appelle les terpènes dont certains d'entre eux, selon notre sensibilité corporelle et cutanée, sont potentiellement irritants ou allergisants.

Toutes les personnes qui sont dans le milieu des huiles essentielles (aromathérapie/aromatologie) le savent!!!!!



L'industrie de la cosmétique a pendant des années, listée les terpènes ou autres molécules responsables le plus fréquemment des problèmes d'intolérance dermatologique (allergie de contact, photosensibilisation, irritation....)

Pour mémo, cette même industrie en plus de s'être mis d'accord sur le molécules les plus ennuyeuses a fait les constatation suivantes :
Les allergies de contact aux produits cosmétiques sont très courantes (2% de la population européenne serait affectée) et peuvent entre autres provoquer de l'eczéma. 
Pour un produits cosmétique dans :
-  45% des cas, ces allergies sont dues aux substances parfumantes,
- viennent ensuite les conservateurs avec 21%,
- et les tensioactifs avec 10%.

Finalement en 2005 (par la directive européenne 2003/15/CE) une liste de 26 allergènes est publiée et  une obligation d'étiquetage dans certaines conditions s'en suit.

Cela est fait dans un soucis de protection du consommateur. Ainsi si vous êtes sujet à des allergies, vous pouvez ainsi repérer facilement la substance à laquelle vous êtes sensibilisé, évidemment à condition d'avoir identifié parmi ces 26 substances votre ennemi!  


Liste des ingrédients obligatoirement etiquetés 

Ils sont dans l’ordre décroissant de leur quantité, précédée de la mention « ingrédients : ». En dessous de 1%, ils sont dans un ordre quelconque. Les compositions parfumantes ou aromatiques sont inscrite sous le nom de parfum ou aroma. L'étiquetage doit mentionner la présence de l'une ou l'autre des 26 substances allergènes (au-delà d'une certaine concentration).                                                                                                                        

Substances parfumantes allergènes

Suite à la directive 2003/15/CE, depuis le 11 mars 2005,  les 26 substances, ayant entre autres des propriétés parfumantes ou aromatiques, identifiées comme étant potentiellement allergènes, doivent figurer en clair dans la liste des ingrédients, quelle que soit leur fonction, dès que leur concentration dépasse 0,001% dans les produits non rincés (crèmes, etc...) et 0,01% dans les produits rincés (shampooings, etc...).
Parmis ces 26 substances figurent les 8 qui font partie du Fragrance Mix (le produit que les médecins utilisent sous forme de patch pour savoir si un sujet est allergique au "parfum" de manière générale). Entre 1 et 2% de la population générale serait allergique à ce mélange. Si on se limite aux personnes souffrant d'eczéma, cette fourchette monte entre 5 à 10%. A titre de comparaison, chez les personnes souffrant d'eczéma, 12 à 15% sont allergiques au nickel, 2 à 4% au formaldéhyde, 2 à 4% au mélange méthylchloroisothiazolinone méthylisothiazolinone et 1 à 2% au quaternium.



Les molécules aromatiques allergènes « étiquetables »

Nom INCI                             
Alpha isomethyl ionone           
Amyl cinnamal                        
Amylcinnamyl alcohol             
Anisyl alcohol             
Benzyl alcohol                        
Benzyl benzoate                       
Benzyl cinnamate                 
Benzyl salicylate
Butylphenyl methylpropional
Cinnamal
Cinnamyl alcohol
Citral
Citronellol
Coumarin
Eugenol
Farnesol
Geraniol
Hexyl cinnamal
Hydroxycitronnellal
Hydroxyisohexyl 3-cyclo hexene carboxaldehyde
Isoeugenol
Limonene
Linalol
Methyl 2-octynoate
Evernia prunastri (Oak moss) Extrait de mousse de chêne
Evernia furfuracea (Tree Moss) Extrait de mousse d’arbre


En quoi sommes nous concernés?

- dans un premier temps si on est dans le groupe allergique cutané/asthmatique/eczémateux, il vaut mieux éviter les produits contenant ces allergènes... que l'on en soit sûre ou pas!
C'est le point de vu de l'utilisateur.

- dans un deuxième temps si on fabrique ses propres cosmétiques contenant des huiles essentielles, potentiellement allergènes, il faut calculer leurs dosages final dans la recette en tenant compte du seuil établis par la réglementation car il est le fruit de l'expertise de spécialistes de l'allergie.
c'est le point de vu de la cosméteuse et formatrice cosmétique home made.

Le choix d'une huile essentielle dans un produit n'est vraiment pas anodin et le dosage se fait de manière toujours très réfléchie en combinant : la sécurité sanitaire, le plaisir olfactif et l'efficacité souhaitée.

Belle équation mais le jeu en vaut la chandelle, car n'oubliez jamais que vous devez être généreux avec votre peau!!!!

Et n'oubliez pas dans tous les cas, avant d'utiliser un produit cosmétique, faites vous un test en l'appliquant dans le plis du coude en quantité suffisante et attendre 48H la venue d'une éventuelle réponse allergique.

vendredi 24 mai 2013

Stabilité et stabilisation d'une émulsion


Stabilité/instabilité des émulsions


Les émulsions* sont des systèmes naturellement instables.
Les deux phases d’une émulsion se séparent donc plus ou moins rapidement au repos.





1. Floculation

La floculation est une agrégation des globules : ils se touchent mais gardent leur individualité. C’est une étape réversible : il suffit d’agiter le produit pour réobtenir l’émulsion.

2. Coalescence
Lors de la coalescence, les globules fusionnent (par rupture de leur paroi) pour former des gouttelettes plus grosses. On parle d’« agglomération » des globules.
Ceci entraîne la séparation totale des deux phases de manière irréversible.

La floculation et la coalescence, qui sont consécutives, se réalisent soit en surface (crémage), soit en profondeur (sédimentation).
  
3. Crémage - Sédimentation
Lorsque le concentré d’émulsion surnage, c'est-à-dire que les globules flottent en surface, on parle de « crémage » (par analogie avec le lait).
Lorsque le concentré d’émulsion reste au fond du récipient (les globules tombent), on parle alors de « sédimentation ».

Le crémage et la sédimentation sont la localisation dans l’espace de l’instabilité des émulsions.


Techniques de stabilisation

La stabilisation d’une émulsion s’effectue grâce à un ensemble de paramètres :
- la présence de tensioactifs émulsionnants permet de diminuer les tensions sur l’interface entre la phase grasse et la phase aqueuse (caractère amphiphile) ;
- la présence de gélifiants diminue le risque de floculation en empêchant les globules de bouger à l’intérieur de la phase dispersante ;
- la présence d’épaississants rigidifie les globules et les empêche de fusionner. Ceci diminue donc le risque de coalescence ;
- la finesse de la taille des globules diminue leur chance de se rencontrer et de fusionner. Elle est la conséquence d’une forte agitation mécanique au moment de la fabrication.


Moyens concrets de stabilisation

- utiliser le(s) tensioactifs émulsifiants adéquats en quantité (3 à 8%) et adpté au type d'émulsion (lait-crème H/E ou E/H) à la quantité de phase grasse (10 à 30% en général) sans être excessif pour ne pas devenir irritant pour la peau;
- mettre un ou des gélifiants selon le type de texture recherchée;
- chauffer les 2 phases suffisamment pour que tous les ingrédients solides soient liquides et faire le mélange à chaud sous agitation;
- agiter fortement ( compromis entre puissance et temps d'agitation);
- éviter d'introduire de l'air (= gazer, buller, mousser) lors de l'émulsification pour ne pas gâcher l'émulsionnant qui servirait alors à stabiliser des bulles d'air plutôt que des gouttelettes (=globules);
- stocker votre émulsion dans un endroit pas trop chaud  (20°C maxi), car la chaleur liquéfie l'émulsion et donc accélère son déphasage.
- vérifier le pH de votre produit car il peut évoluer dans le temps et témoigner d'une instabilité en cours. La plupart des émulsionnants sont détruit par des pH extrêmes (bas : < 4, haut : > 8).

A vos formules... spatules....bechers... et balance!

*revoir le post : les émulsions quézako?


jeudi 9 mai 2013

Distributeurs et règlement cosmétique européen

Voici les nouvelles obligations qu'auront à partir de juillet 2013 tous les distributeurs de produits cosmétiques (voir la définition dans le post : vous avez dit règlement européen?).

Les mentions d'étiquetage obligatoires, pour tout produit cosmétique mis sur le marché, sont listées dans l'Article 19 du Règlement Cosmétique (CE) n°1223/2009.
Parmi ces mentions étiquetées sur le produit cosmétique, certaines sont à vérifier par le distributeur, avant mise à disposition des produits.




Vérifier la présence des mentions suivantes :

- Nom et adresse de la Personne Responsable ; ces mentions peuvent être abrégées dans la mesure où l'abréviation permet d'identifier l'entreprise. L'adresse du site Internet ne convient pas.

- Liste des ingrédients ; pour les petits produits, la liste des ingrédients peut être fournie sur une notice jointe ou un écriteau à placer à proximité immédiate.
- Numéro de lot.


Vérifier que les mentions ci-dessous sont disponibles dans la langue nationale du pays dans lequel le produit cosmétique est mis sur le marché, lorsqu'elles sont présentes (pour rappel, en France, selon la loi Toubon N°94-665 du 4 août 1994, relative à l'emploi de la langue française, toutes les mentions d'un produit doivent être disponibles dans la langue française) :

- Fonction du produit, sauf si cela ressort clairement de sa présentation.
- Contenu nominal.

- Précautions d'emploi.

- Durabilité minimale (qui est généralement un sablier suivit du mois et l'année, ce qui évite la traduction) - il s'agit de vérifier que la date limite d'utilisation (DLU), si elle existe, car ce n'est pas une mention obligatoire, n'est pas dépassée, à réception des produits et avant de les mettre en rayon.

Il ne s'agit pas de vérifier la véracité des mentions, mais seulement leur présence
Cette obligation n'est d'ailleurs pas nouvelle et existait déjà dans le cadre de la Directive Sécurité Générale des Produits. Le Règlement Cosmétique (n°1223/2009) adapte cette obligation aux produits cosmétiques.

En France, la position de la DGCCRF est que la vérification porte sur les mentions figurant sur l'emballage du produit cosmétique tel que présenté et vendu au consommateur final (donc visible par celui-ci au moment de l'acte d'achat).

Concernant le nombre de produits sur lesquels faire la vérification, l'Industrie rappelle qu'un lot est homogène et que le choix de la procédure de vérification de ces mentions et du nombre d’articles sur lesquels la faire est de la responsabilité du distributeur. 


Lors des contrôles, effectués à réception de la livraison, il faut pouvoir identifier son fournisseur en gardant par exemple les factures ou bon de livraison et ce pendant une période de 3 ans à partir de la date de livraison.

Source FEBEA

Donc si vous vendez un produit cosmétique vous devez garder une trace papier de vos contrôles/vérifications.
Les distributeurs sont tous les vendeurs c'est à dire propriétaires de cosmétiques, à l'exception de l'acheteur final/consommateur.
Voici pour mémo la définition du distributeur donné par le règlement :

«distributeur», toute personne physique ou morale faisant partie de la chaîne d’approvisionnement, autre que le fabri­cant ou l’importateur, qui met un produit cosmétique à dis­position sur le marché communautaire 

mercredi 8 mai 2013

Savoir ce que l'on fabrique ou crée du 31 mai au 4 juin


Comme une nouvelle cession d'atelier est en prévision je vous post l'intégralité de mon programme afin de vous motiver!!! 
En plus, c'est dans la belle partie du Vaucluse, presque celui de mon enfance... celui qui va sentir la chaleur douce... la lumière dorée, et qui aura le gout des fraises et des cerises. Donc si vous pouvez vous offrir un break dans la nature au milieu des vignes, je vous y attends.

Groupe de 6  à 8 personnes en moyenne.
Tarif : 3 jours 350€/ 2 jours 240€
Livret de formation de 100 pages




Module 1 : Cosmétique maison sur 3 jours à Entrechaux
Apport des bases techniques, théoriques et pratiques, pour la création de cosmétique maison.
Savoir formuler et fabriquer les produits dits  « chefs de file » des cosmétiques
Acquérir les bonnes pratiques de fabrication, de laboratoire (BPF/L)
Etre généreux avec la peau.


1ère journée

Notions de Biologie
* La peau normale, sèche, grasse, déshydratée, sénescente, et le soleil
* Le poil
Les Huiles Essentielles
* Définitions
* Procédés d'extractions (hydrodistillation-expression à froid)
* Qualités des HE
* Composition des HE (Chémotypes, Terpènes…)
* Précautions
* Etude d'une série d'HE (olfaction/intérêts/applications)
Les ingrédients cosmétiques (précautions d’emplois/utilisations)
* Les hydrolats
*Les tensio-actifs
*Les conservateurs
Théorie & travaux pratiques
* Consignes d'hygiène et de sécurité
* Réalisation d'une huile sèche
* Réalisation d'un baume à lèvres

2ème journée

Les Huiles Essentielles (application esthétique et émotionnelle)
* Etude d'une série d'HE (olfaction/intérêts/applications)
Les ingrédients cosmétiques (toucher/intérêts/utilisations)
* Les huiles végétales
* Les beurres végétaux
* Les cires végétales
* Les antioxydants
* L'eau
Formulation/galénique
*principe de l’émulsion
*stabilité des émulsions
*notion de micelles
Théorie & Travaux pratiques
* Réalisation d'une crème anti-âge
* Réalisaion d'un lait corporel
 * Réalisation d'une eau démaquillante (eau micellaire)

3ème journée

Les ingrédients cosmétiques (toucher/intérêts/utilisations)
* Les gélifiants
* Les humectants
* Les principes actifs (tenseur, fermeté, démêlant, hydratant, apaisant)
Etudes de cas
* Labels Bio/Eco
* Décryptage d'étiquettes
* formulaires de produits non réalisés personnalisés
Théorie & Travaux pratiques
* Réalisation d'un sérum raffermissant
* Réalisation d'un moussant (gel douche)
* Réalisation d'un masque capillaire




Module 2 : Direction d’ateliers professionnels sur 2 jours à Entrechaux

Approfondissement du module 1.

Pourquoi et comment utiliser les ingrédients ?
Intérêts de l’évaluation sensorielle tactile des ingrédients et produits finis.
Construire soi même ses formules.            
Organisation et technique de direction d’ateliers cosmétique.
Développer  de nouvelles  propositions d’ateliers de courtes ou moyennes durées.

4ème journée
Réglementation Européenne de juillet 2013
*Définition légale
*Qualification des personnes
*Listes de substances : interdites, soumises à restriction, colorants, conservateurs, filtres UV, allergènes
*Obligations du distributeur
*Décharge : exemple, intérêts
Les ingrédients cosmétiques                                                 
*Méthodes d’obtention des corps gras (extraction aux solvants, extraction au CO2 supercritique)
*Evaluations sensorielles tactiles et utilisations cosmétiques de corps gras : huiles végétales de noisette, jojoba, sésame, onagre, amande douce, prunier, cameline, nigelle, pépin de raisins, argan, phytosqualane, cocosilicone. Et de beurres végétaux (coco, karité, kokum, babassu)
*Découverte  des gélifiants (xanthane, agar agar, aloe vera, acacia) par la réalisation de gel et évaluations des propriétés physico-sensorielles.
Théorie & Travaux pratiques
*Réalisation d'un mascara ou gloss
*Réalisation de boules effervescentes pour le bain ou création 

5ème journée
Mise en place d’ateliers cosmétique maison
*Recrutement/fidélisation des participants, web (réseaux sociaux, blog)
*Forme juridique d’entreprise, vente, conception des ateliers
*Traçabilité informatique, modèles de fichiers types
*Matériels, fournisseurs, stocks
*Tarif, transport, conseils de sécurité
Théorie & Travaux pratiques
*Mise en situation de direction d’atelier (jeu de rôle) en mini groupe
*Analyses et débriefings


Pour vous inscrire contactez moi dans les commentaires, AROMATIQUEMENT!